Équipe

Liste des employées et sous-traitants

Employées

Directrice générale

Mme Diane Bérubé, employée à temps plein

Secrétaire-comptable

Mme Réjeanne Leclerc, employée à temps partiel.

Sous-Traitants

Journalistes-pigistes

  • Mme Diane Bérubé (Saint-Pamphile et environs)
  • Mme Tina Godin (Saint-Omer)
  • Mme Monique St-Pierre (L’Islet-Nord)
  • M. Michel Bérubé (Saint-Pamphile)
  • Mme Émilie Roy (Saint-Pamphile)
  • Mme Françoise de Montigny-Pelletier (Sainte-Perpétue et Tourville)
  • Mme Alfrédine Morin (Saint-Marcel)
  • Mme Joanne Tardif (Sainte-Félicité)

Le directeur général ou coordonnateur

Le directeur général est nommé par le conseil d’administration. Il est responsable de l’administration du journal et encadre les employés et les bénévoles. Il planifie les étapes de production et s’occupe aussi de coordonner et de superviser des équipes de rédaction, de mise en pages, de vente de publicité, de distribution et de gestion des ressources bénévoles.

II répartit le travail, veille aux échéanciers et suit le budget de près, effectuant les dépenses autorisées. Tl exécute aussi les autres tâches qui lui sont confiées par le conseil d’administration.

C’est le directeur général qui fait le lien entre le conseil d’administration et l’équipe de production. C’est lui qui informe les administrateurs de tout ce qui se passe au sein du journal. Il est donc essentiel qu’il participe aux réunions du conseil d’administration. Il peut même agir comme secrétaire de la corporation. Il est très important de définir la latitude d’un directeur général. A-t-il une enveloppe globale pour l’ensemble de ses activités, des postes budgétaires à respecter au sou près, une certaine flexibilité? La situation financière devrait être à l’ordre du jour de chaque réunion. Ainsi les administrateurs bénéficieraient d’un outil précieux d’aide à la décision et le directeur général serait assuré de bien faire ses priorités.

Le directeur général a aussi la responsabilité de communiquer tous les problèmes qu’il vit au travail. Si sa charge de travail lui apparaît trop lourde, ce qui est souvent le cas lorsqu’il n’y a pas d’autres employés ou lorsque les autres employés sont embauchés à partir de projets gouvernementaux plus ou moins précaires, il ne doit pas hésiter à le mentionner aux administrateurs qui veilleront à lui suggérer des solutions.

Les employés

En ce qui concerne les employés rémunérés, il revient au directeur général de les engager selon leurs compétences. De même, ce dernier doit élaborer à leur intention une description de tâches et leur expliquer la structure de l’organisation.

Les employés ne bénéficient pas de la même latitude que les bénévoles, mais ils ne doivent recevoir de directives que de la part du directeur général. Ils n’ont pas à recevoir d’ordres directement d’un bénévole ou d’un administrateur, ni même du président du conseil d’administration (à moins qu’il n’y ait pas de direction générale). Si cela se produit, l’employé doit informer le directeur général, qui expliquera les règles du jeu au bénévole ou à l’administrateur concerné. Le directeur général a, de plus, la responsabilité d’en aviser le conseil si le problème se pose fréquemment. C’est clair et net, c’est le directeur général qui dirige les employés.

Sous-traitants (journalistes-pigistes)

En ce qui concerne les journalistes-pigistes, ce sont des travailleurs (ses) autonomes. Sous la direction de la directrice générale, leur rôle est de couvrir des événements qui se passent dans la région de L’Islet-Sud pour ensuite les rédiger par écrit dans le journal.