Articles des pigistesSainte-Félicité

Encore du renouveau au 42e Fleurdelisé!

Par Joanne Tardif le dans Festival.

Comment? Vous pensiez qu’en 42 ans, on avait fait le tour des bonnes idées? Mais, non! Il y a de ces personnes qui s’ingénient à rendre le Fleurdelisé toujours attrayant et dynamique!

Il y a de ces formules gagnantes qu’on ne change pas car elles sont très appréciées et courues. C’est le cas des bonnes bouffes à partager (méchoui le samedi et brunch du dimanche) et de la tire de chevaux double qui en était pour sa part à sa douzième édition et même à sa 18e si on compte les 6 années précédentes où l’épreuve de force se faisait avec un seul cheval. Saviez-vous que les attelages doivent parvenir à traîner les poids sur une distance de 180 pouces pour réussir l’épreuve? Les chevaux de M. Gaétan Nadeau y sont parvenus avec une pesée de 10 000 lbs dans cette classe de chevaux de petite taille (< 3400 lbs)! Dans la plus grosse catégorie, ce sont ceux de M. Lucien Lessard qui ont réussi à déplacer 11 000 lbs! Il faut dire que ces deux chevaux pèsent ensemble plus de 5200 lbs! Les 4 poneys de Dave Thibault y sont aussi parvenus grâce à leur cœur au ventre et à leur super traction! Ils sont hors catégorie, mais tout de même très beaux à voir aller!

On est choyé d’avoir d’aussi beaux spectacles dans notre petite communauté. Des musiciens et groupes de qualité sont venus divertir la population : Rock On avec leur très vaste répertoire magnifiquement rendu, April Hate pour un hommage à Nirvana, Myriam Pelletier et Laurence Morneau avec leurs pièces respectives qui leur ont fait remporter le concours 2018 de secondaire en spectacle à La Rencontre. La Grande Débâcle et La Grande Débauche, deux groupes qui déplacent de l’air et pour lesquels il est impossible de s’empêcher de danser, sans oublier Yanick Lavoie qui réussit le tour de force de confiner les danseurs dans la salle municipale même lorsqu’il fait un temps magnifique dehors!

Alors quelle était cette nouveauté? Une course en canots sur le lac du curé! Comme la majorité des spectateurs étaient captivés par les courses de tracteurs à gazon qui se déroulaient en même temps, je vous montre quelques photos des pagayeurs en action et des draveurs (activité au programme pour une 2e année).

Ça vous donnera peut-être le goût de venir les encourager l’an prochain et qui sait, peut-être voudrez-vous tenter le coup! Au fait, l’homme à battre sera Thomas Gagnon, qui a encore eu le dessus sur son père, Steve, en finale de la drave.

En avant-première, le documentaire de l’équipe de Samuel St-Pierre, fils de Normande Bois et d’Alphé St-Pierre, nous fut présenté le 23 juin. » Les échos d’un pays oublié » sera en sélection officielle en Gaspésie à la mi-août au 10e Percéides, soit le Festival international de cinéma et d’art de Percé. Cette intrusion dans la vie des marins québécois est un hommage à nos racines bretonnes et à leurs efforts de préserver leur langue et leur culture.
Pour ceux qui ont manqué l’occasion de le voir ou qui veulent le revoir, la première officielle sera le 18 août lors de la 20e Fête des chants de marins de Saint-Jean-Port-Joli. Bravo Samuel et bon succès!

Félicitations et merci aussi à toute l’équipe de bénévoles du Fleurdelisé!

Photo en page couverture : Une course en canots sur le lac du curé. Ouf ! Ça passe serré !

 

Gagnant de la course en canot, 1re édition : Steve et Jonathan Gagnon

Steve et Thomas Gagnon en pleine action !

Une admiratrice!

Louis Boucher en compagnie du clown
Surprise (Élise Brisson).

Superbe petit pont couvert pour relier la cour municipale à celle de l’école (œuvre de M. Lucien Pelletier employé municipal).