Articles des pigistesSainte-Félicité

Fête d’hiver de Sainte-Félicité, une journée bien remplie!

Par Joanne Tardif le dans Fêtes et événements, Loisirs.

Les organisateurs ont dû se croiser les doigts pour faire revenir le beau temps, suite à certains jours de pluie précédant ce samedi 17 février. En fait NON! Ils ne se sont certainement pas croisé les doigts, car tout était prêt pour cette fête d’hiver! Tout était organisé pour plaire aux joueurs de hockey bottines ou en patins et pour faire prendre une bouffée d’air hivernal aux spectateurs. Des matches des 8M débutaient cette journée, suivis des affrontements des cinq équipes inscrites en hockey bottines et pour clore ces joutes, le choc des générations consistant en une rencontre entre des hommes de moins de 35 ans et ceux d’âge plus avancé!

Un service de ravitaillement était disponible sur place que je ne pouvais passer sous silence, car la soupe de la présidente, Guylaine Chouinard, valait le déplacement! Donc, même si vous ne faisiez pas partie des sportifs, il fallait tout de même faire un arrêt à la salle municipale pour savourer cette soupe aux légumes qui vous a fait du bien jusqu’au cœur! Voilà, il faudra en prévoir encore plus que les deux immenses chaudronnées l’an prochain!

Pour revenir aux parties, car c’est bien le but de cette fête, faire bouger les gens et briser le confinement de la période froide, l’équipe Les Blaireaux a remporté le tournoi de hockey bottines pour une 3e année d’affilée! Bravo à Jessy Pellerin, Alex Bélanger, Gaby Bois, Pierre-Luc Dubé, Victor Ouellet et Étienne Thibault! J’aurais quand même décerné un prix à l’équipe La Jungle en Folie pour leur costume d’équipe, les joueuses étant toutes accoutrées d’un pyjama en molleton d’une pièce! Pour le choc des générations, les anciens l’ont emporté encore cette année, mais c’était beaucoup plus serré cette fois-ci et il a fallu trancher avec les tirs de barrage.

Malgré les efforts requis lors des parties de hockey, les plus téméraires étaient les sculpteurs cette année. Ce qui s’offrait à eux n’était pas de blocs de neige, car la pluie et le froid qui avaient suivi les avaient transformés en blocs de glace! Il a même fallu recourir aux scies à chaîne pour réussir en enlever quelques portions en trop pour « essayer » de faire une sculpture. Ça n’a pas empêché la relève, comme Talie Thibault et Alexis Bourgault de sculpter jusqu’à la tombée du jour. Alexis a travaillé sur sa cabane du matin au soir, alors que Talie prêtait main forte à tous après avoir terminé son ours! Vous êtes des champions!

Ceux et celles qui avaient encore de l’énergie étaient escortés des pompiers et du camion pour une marche de 3 km aux flambeaux le long de la route de l’Église. L’effet était vraiment beau et réussi! On finissait la soirée avec la musique du chansonnier Gabriel Guimond (aussi enseignant de musique à l’école de Sainte-Félicité), qui possède un impressionnant répertoire incluant du populaire, du Country américain, du québécois et même du Joe Dassin. Alors Salut les amoureux de l’hiver et félicitations au comité organisateur!

Talie Thibault et sa sculpture avec Alexis Bourgault.

L’équipe de hockey bottines « Les Blaireaux » gagnante pour une 3e année d’affilée, composée de : Jessy Pellerin, Alex Bélanger, Gaby Bois, Pierre-Luc Dubé, Victor Ouellet et Étienne Thibault. Crédit photo : Lison Carrier

Partie de hockey en action et supporteurs.

Équipe des anciens : gagnants du match du choc des générations.

Photo en couverture : L’équipe de femmes de hockey bottines (La jungle en folie!)