Communiqués

Fête d’hiver à Sainte-Félicité

Par Joanne Tardif le .

La journée plein air, organisée par le Festival Fleurdelisé, s’est déroulée par une journée splendide le 16 février dernier.
Le thème était la glace cette année, faute de neige! Un tournoi de hockey, sur la glace extérieure, de la sculpture et de la tire sur glace, ainsi qu’une soirée disco agrémentaient cette journée. Non la disco ne se passait pas sur la glace, trop dangereux de renverser les verres!

J’en profite pour informer les lecteurs qui pensent comme moi qu’une soirée disco signifie de la musique des années ’80 et des mouvements à la John Travolta, qu’il s’agit plutôt d’une soirée de danse avec DG et de la musique populaire, mais pas moins divertissante! J’en profite aussi pour mentionner que je ne m’habille pas toujours ainsi pour une soirée, je laisse habituellement mes gros collants de chevilles à la maison… Heureusement, je n’avais pas eu le temps de me crêper les cheveux!

Au moment de lire ces lignes, pour ceux qui ont manqué la journée ou même ceux qui étaient présents, il est peut-être encore possible de venir admirer six sculptures de glace. Le lendemain, suite à l’effet du vent et du soleil, les plus minces parties de glace s’embellissent et deviennent translucides. De plus, Clermont Gagnon est revenu travailler son œuvre et « cygner » de façon magistrale la fin de cette fête d’hiver. Pour lui, les cygnes sont porteurs de plusieurs messages : « cygne » d’amour, de complicité et de sérénité.

L’albatros de Denys Heppell démontre très bien la dextérité de son créateur. L’oiseau est créé par le vide laissé alors que son contour de glace possède une texture et est travaillé sur plusieurs couches. La partie du haut ne tient plus que par les fines sections restantes aux extrémités du bec et de la queue.

Les autres sculptures représentaient un dauphin (Hélène Gauthier), un phare bousculé par les vagues (Serge Robert), un visage d’homme (Nicole Pellerin) et un violon (de moi).

Pour le hockey, trois équipes se sont affrontées à tour de rôle et les deux meilleures se sont recroisées à la 4e joute. Celle de Vincent Dubé est sortie gagnante. Le comité organisateur remercie les participants et la population qui s’est déplacée pour venir les encourager et fêter l’hiver.

Oeuvre ‘’cygnée’’ Clermont Gagnon.

« L’albatros » de Denys Heppell.